La Responsabilité Sociétale des Organisations (RSO)

Notre projet d'accompagnement

Le contexte : nos activités économiques impactent le dérèglement climatique

Il est aujourd’hui avéré que le réchauffement climatique est corrélé avec la hausse de nos activités économiques depuis le début de l’ère industrielle. En effet, notre modèle de développement est principalement basé sur l’exploitation de ressources fossiles (pétrole, charbon…), ressources dont les utilisations (généralement de combustion) sont fortement génératrices de gaz à effet de serre. Actuellement, dans un contexte d’économie mondialisée, nous sommes totalement dépendants de ces matériaux qui se raréfient, afin d’assurer la pérennité de nos activités.

Ainsi, pour faire face aux difficultés financières et contraintes règlementaires, le développement durable et la préservation de l’environnement deviennent une priorité croissante pour une grande majorité d’organisations. De nouvelles stratégies apparaissent afin d’allier la défense de l’environnement et l’évolution des enjeux sociaux pour aboutir à une pérennisation des activités. C’est ainsi que la notion de Responsabilité Sociétale des Organisations (RSO), qui consiste à volontairement prendre en compte les impacts sociaux et environnementaux des activités économiques, répond aux enjeux mondiaux. Plusieurs normes internationales de référence sont disponibles (ISO 26000, GRI G4…) pour construire ces nouveaux modes d’organisation au sein des entreprises ou collectivités locales notamment.

Les objectifs

  • Permettre une prise de conscience des impacts de l’activité économique et diffuser une culture de sensibilisation aux enjeux du développement durable
  • Co-construire avec les entreprises, collectivités locales, associations, etc. un plan d’actions de court, moyen et long terme, visant à améliorer leur stratégie en interne pour qu’elle intègre les enjeux sociaux et environnementaux dans son activité
  • Accompagner les organisations volontaires dans la mise en place de projets grâce à une planification à court, moyen et long termes.
  • Sensibiliser les directions et salariés des organisations à l’importance de la préservation de l’environnement pour notre société en les incitants à adopter des changements de pratiques et d’approches au travail.

Et concrètement ? Un accompagnement en trois temps

Cet d’accompagnement débute par un état des lieux de l’organisation (entreprise, collectivité, association…) en établissant un diagnostic de référence par rapport aux enjeux de la norme ISO 26000. Il permet de situer l’implication initiale de l’organisation dans une stratégie RSO puis de définir un plan d’actions. Ces actions sont ensuite priorisées puis fixées pour des objectifs de court, moyen et long terme. Nous prévoyons enfin un suivi à n+1 an, afin de faire évoluer les objectifs en fonction des actions réalisées. De plus, si l’organisation le demande, nous pouvons les accompagner pour la mise en œuvre d’actions concrètes grâce à nos expertises en biodiversité et développement durable (états des lieux de biodiversité sur le site, restauration de corridors écologiques, réalisation d’un Bilan Carbone et d’un plan de mesures compensatoires, construction d’un plan de mobilité, organisation d’une concertation en interne…). 

Pour plus de précisions, contactez Margot Schmitt, chargée de mission développement durable : margot.schmitt@sepant.fr

Avec l’aide du Conseil Régional Centre Val de Loire, et avec le réseau France Nature Environnement Centre Val de Loire, la SEPANT a développé une démarche d’accompagnement des entreprises sur la Responsabilité Sociétale des Entreprises.

Cette démarche consiste à prendre en compte le simpacts ,sociaux et environnementaux de leur activité pour adopter les meilleures pratiques possibles et contribuer aisni à l’amélioration de la société et à la protection de l’environnement. Elle permet d’associer logique économique, responsabilité sociétale et envrionnementale.

Notre méthode est basée sur la norme ISO 26000 qui s’articule autour de 7 questions centrales : la gouvernance de l’organisation, les droits de l’homme, les relations et conditions de travail, l’environnement, la bonne pratique des affaires, la protection du consommateur, la contribution au développement local.