OBS'37

Inspirée d’Obs’Indre, une création d’Indre Nature, Obs’37 est une base de données naturalistes ergonomique par ses menus simples et facile d’accès, conviviale par ses informations immédiates et les possibilités d’échange, et agréable par son design et ses nombreuses illustrations et photos. Après avoir été adaptée au contexte départemental, enrichie des données existantes puis testée, elle est désormais accessible en ligne.

Elle offre la possibilité de consulter les données ouvertes à tout public, saisir et stocker les données puis extraire les données, Toute personne souhaitant se renseigner sur la biodiversité pourra y trouver de nombreuses informations sur la faune et la flore d’Indre-et-Loire.

Comment participer à la connaissance de la biodiversité ?

L’inventaire de la biodiversité peut se faire toute l’année, de jour comme de nuit, des habitats naturels jusqu’aux habitats perturbés et anthropiques. Il ne demande pas systématiquement la mise en place d’un protocole standardisé pour observer des espèces rares. Les découvertes sont fréquemment le fruit d’un heureux hasard. Renseigner les espèces communes est tout aussi important, des espèces communes d’aujourd’hui peuvent devenir des raretés dans quelques années !

Serait-ce un papillon ou une libellule ? Aucun des deux, c’est un ascalaphe

Observer et identifier

Selon les groupes taxonomiques, la méthode d’observation et de collecte peut être très différente et demande parfois la mobilisation de plusieurs sens : la vue, l’ouïe, le toucher voire l’odorat. Par exemple, il peut y avoir autant de méthodes d’échantillonnage que de familles chez les insectes !

Face à la diversité du vivant et des subtiles variations morphologiques entre espèces, l’identification peut s’avérer complexe et demande une certaine rigueur. L’identification certaine d’une espèce, bien que rendue plus évidente grâce à la macrophotographie, exige parfois la capture de l’individu pour un examen sous la loupe binoculaire (hyménoptères, coléoptères,…).

Afin de faciliter l’identification, des outils sont disponibles au sein de chaque observatoire, n’hésitez pas à les parcourir. Si un doute persiste, vous pouvez envoyer des photos ou sons dans l’onglet « Aide à la détermination », en précisant la commune et la date de l’observation.

Saisir ses données

La première démarche à effectuer est de s’inscrire en ligne, ce qui est très rapide. Une fois l’e-mail de confirmation reçu, la saisie d’une donnée se fait en deux étapes :

  • Localiser l’observation puis renseigner la date et les observateurs liés à l’observation.
  • Ajouter les espèces observées à cette date sur ce lieu et renseigner du mieux possible les éléments permettant de satisfaire aux critères de validation (stade de développement, sexage, méthode d’échantillonnage,…).

Attention : il est essentiel de ne saisir que des observations pour lesquelles l’identification vous semble certaine ou validé par les spécialistes via l’onglet « Aide à la détermination ». Il est d’ailleurs recommandé d’ajouter des photographies lorsqu’il s’agit d’espèces rares ou difficiles à déterminer.

La saisie des observations sur le terrain via une application mobile sera possible prochainement.

Localisation de l’observation

Formulaire de saisie des données

Bilan des connaissances

Comparaison d’espèces sur critère phénologique

Consulter les données

Fiche espèce
Pour chacune des espèces saisies dans la base, une fiche espèce est consultable et alimentée au fil des observations. Une fiche espèce compile entre autres les statuts réglementaires, la répartition départementale, la phénologie, les habitats, la galerie photos ou encore la bibliographie associée à l’espèce.

Onglet « Bilan »
Le bilan général permet d’informer rapidement sur le nombre d’espèces par commune et par observatoire. Il permet aussi d’apprécier l’évolution du nombre de données et d’espèces saisies sur la base. Ce bilan est aussi décliné par observatoire.

Onglet « Recherche »
Depuis cet onglet, les recherches de données sont paramétrables via « Consulter les observations » dans les limites d’accessibilités (données privées) et de sensibilité de l’observation (espèces sensibles).
Plus simplement, il est possible de comparer deux espèces sur critères phénologiques et morphologiques, consulter les espèces liées à une espèce de plante ou consulter les espèces observées sur une commune ou un espace naturel (ZNIEFF, site CEN, réserve naturelle).

Onglet « Cartographie »
Cet outil permet de comparer l’aire de répartition de quelques espèces en fonction de facteurs environnementaux (climatiques, géologiques, …).