Tours : la brigade verte aide la Ville à être propre

Une brigade verte de huit agents, créée en 2018, sillonne la Ville pour lutter contre les incivilités au quotidien : dépôts sauvages, déjections canines, mégots, etc. Car certains jours, au petit matin, on trouve jusqu’à 400 kilos de déchets en tout genre sur les bords de la Loire et sous le Pont Wilson, alors que les corbeilles ne manquent pas. Et sur l’année, les déjections canines représentent 12 tonnes. L’adjoint Brice Droisneau reçoit chaque matin un rapport d’activité du service. Après une première période d’avertissement, la Ville a chargé la brigade verte de dresser des PV. Sur une période de 3 mois (mi-juin à mi-septembre) 896 interventions ont eu lieu, dont 300 pour des dépôts sauvages d’encombrants. 101 contraventions ont été dressées, et envoyées aux domiciles des contrevenants. Par exemple, un dépôt de déchet ou un abandon de déjection canine coûte 68 euros. Un problème récurrent est celui de l’abandon de cartons et de déchets à côté des points d’apport volontaire enterrés : 5 000 tonnes par an, les auteurs étant généralement difficiles à identifier.

source : La Nouvelle République – 30/09/2019